Aller au contenu principal

[Infographie] Produits laitiers : commerce mondial effervescent

© Réussir

Le commerce international des produits laitiers a été très actif au mois d’avril, les échanges progressant de 11,5 % par rapport au même mois de 2017. Une frénésie qui a autant profité aux échanges de protéines (+11,9 %) que de matières grasses (+11 %), selon Dairyglobe. Les principaux pays importateurs de poudre de lait, tant en Asie du Sud-Est qu’en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, ont été aux achats au premier semestre, profitant des prix bas et anticipant des hausses tarifaires pour la seconde partie de l’année. Les volumes échangés ont atteint des records historiques. L’Union a exporté 279 713 t de poudre de lait écrémé, en quatre mois (+8 %) selon Bruxelles.

Selon les dernières perspectives de Rabobank, le deuxième semestre pourrait se montrer tendu. Certes, certains acheteurs se sont couverts ces derniers mois, mais tout laisse à penser que la Chine pourrait revenir aux achats que ce soit en poudres de lait ou en poudre de lactosérum. Néanmoins, beaucoup d’incertitudes planent encore, notamment sur les achats de la Chine aux États-Unis dans un contexte de guerre commerciale, sur la production de la Nouvelle-Zélande et sur une probable hausse des coûts de production qui limiterait les disponibilités.


En relation

Produits laitiers
Le Mexique, futur eldorado pour l’Union européenne ?

La collecte laitière mexicaine progresse mais reste incapable de satisfaire les besoins locaux,…

Produits laitiers
Vers un recul du cheptel laitier européen en 2017

Le cheptel européen pourrait reculer de 340 000 têtes, à 23,2 millions de vaches laitières en…

Produits laitiers
Fromages : début d’année dynamique

L’Union européenne est le premier exportateur mondial de fromage.

Produits laitiers
L’Irlande produit à plein régime

La production laitière irlandaise se développe et semble afficher une belle progression…