Aller au contenu principal

Poules de réforme : tout proche de l’équilibre

© Virginie Pinson

Sans peser véritablement sur les tarifs, les récents jours fériés et l’arrivée du jeudi de l’Ascension ont restreint l’activité des abattoirs ces derniers jours. Et ce même si une partie d’entre eux ont compensé en travaillant certains samedis. À ces moindres besoins momentanés s’ajoutait une baisse de l’intérêt d’autres outils, qui se tournaient davantage voire exclusivement vers le poulet et les autres volailles de chair. Dans le même temps, l’offre française de poules de batterie comme de reproduction s’est révélée peu évolutive et largement suffisante pour couvrir les besoins du moment, d’où des cours stables à légèrement baissiers au gré des négociations entre acheteurs et vendeurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…