Aller au contenu principal

Poules de réforme : peu de changements

© Armelle Puybasset / Réussir

Toujours pas de renversement de situation sur le marché des poules de batterie la semaine dernière. Le rythme d’abattage se montrait assez modéré car les réformes étaient limitées. Néanmoins, les abattoirs jugeaient que les disponibilités actuelles correspondaient à leurs besoins. Si la demande de l’industrie et celle de la restauration hors foyer restaient convenables pour cette période de l’année, le frais déclinait. À l’export, le courant d’affaires se montrait régulier, les tarifs de la viande se raffermissaient doucement. Néanmoins l’impact des cas de grippe aviaire en Espagne était à surveiller de près : il est possible que ce pays perde des débouchés et vienne concurrencer la France, au Bénin par exemple. À suivre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…