Aller au contenu principal

Poules de réforme : pas de retournement de situation

© Pascal Le Douarin / Reussir

Pas de changement de ton la semaine dernière sur le marché de la poule de batterie. Si certains jugeaient l’offre un peu plus présente du fait d’un petit regain d’abattages, d’autres expliquaient n’avoir aucun mal à placer leurs poules sur les mêmes bases de prix que les semaines précédentes. D’autant plus que l’export en vif vers nos voisins, notamment Belges et Allemands, restait régulier sur une partie de la France. A l’export, aucune nouveauté, le commerce est régulier et les abattoirs regrettent toujours la perte des marchés à plus forte valeur ajoutée, suite à l’influenza. 

En poule de reproduction, les prix se sont maintenus dans une ambiance atone puisqu’à des volumes assez fournis répondait un marché du frais absent maintenant le printemps installé.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…