Aller au contenu principal

Poules de réforme : le frais se tasse avec le printemps

© Pascal Le Douarin / Reussir

Plusieurs abattoirs ont constaté un petit retour de l’offre en poules de batterie la semaine dernière, mais ces abattages étaient programmés de longue date et n’ont pas influencé le marché outre mesure. Les prix français sont restés peu évolutifs, d’autant plus que la revalorisation des poules à l’export demeure difficile. En frais, le marché commençait à battre de l’aile avec l’arrivée du printemps.

En poule de reproduction, si les volumes ne semblaient pas vraiment évoluer, la demande export restait encore très présente ces derniers jours. Les achats des abattoirs français se montraient en revanche plus limités. La fourchette de prix est large, selon le débouché considéré.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…