Aller au contenu principal

Poule de réforme : peu d’offres mais du mouvement

© Réussir Archives

Quand on regarde les quantités de poules de batterie abattues en France ces derniers jours, les réformes ne sont pas si massives, néanmoins le ressenti des abattoirs est différent, puisque les possibilités d’abattage de plusieurs outils sont momentanément diminuées par rapport à leurs niveaux habituels. Dans ce contexte, certains lots sont réorientés vers d’autres abattoirs qui profitaient de l’occasion pour renouer des liens commerciaux ou pour faire pression sur les prix, selon leur stratégie. De quoi voir la fourchette tarifaire s’élargir encore. À l’export, certains abattoirs rapportaient des difficultés logistiques pour envoyer les poules, ce qui pourrait les conduire à stocker davantage et se montrer encore plus prudents quant à leurs prix d’achat.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…