Aller au contenu principal

Poule de réforme : larges écarts de prix

© Virginie Pinson

Trois éléments se conjuguent pour expliquer la nette remontée des prix des poules de batterie ces derniers jours. Avec l’automne, le marché du frais reprend des couleurs et les achats des abattoirs non spécialisés s’étoffent. En parallèle, nos voisins du nord de l’Europe qui ont été touchés par la fraude au fipronil cherchent toujours des poules pour faire tourner leurs outils, parfois même à perte semble-t-il. Enfin, les réformes sont limitées ces prochaines semaines. Un trou dans les plannings connu depuis longtemps par les abattoirs, mais qui sont néanmoins confrontés à quelques décalages de dernière minute, les cours des œufs de fin de ponte atteignant à l’heure actuelle des sommets.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…