Aller au contenu principal

Porc : rebond de la consommation en Italie

Il existe des pays européens où la consommation de viande de porc se ressaisit. Si en France, la filière peine à enrayer le déclin, en Italie, les opérateurs profitent d’un bon engouement de leurs concitoyens. Les achats des ménages italiens rebondissent, relaie l’Institut du porc (Ifip) dans son baromètre de janvier ; sur les trois premiers trimestres de 2017 par rapport à la même période de 2016, la hausse atteint 0,6 % pour la viande fraîche et s’affiche même à +1,5 % pour la charcuterie. Pourtant, l’intérêt pour le jambon sec diminue (-2,1 %), en particulier pour les produits sous appellation d’origine (Parme, Sans Daniele). À noter que le jambon cuit affiche également une bonne dynamique (+1,9 %). En 2016, rappelle l’Ifip, le recul des tonnages avait atteint 5 % tous produits confondus.

Tout porte à croire que ce n’est pas en cassant les prix que les Italiens sont revenus dans les rayons. En valeur, non seulement l’heure est aussi à la hausse mais celle-ci se révèle plus marquée, atteignant +1,9 % pour le porc frais et +2,7 % pour la charcuterie, dont +0,4 % pour le jambon sec et +2,2 % pour le jambon cuit.


En relation

Viandes
Bilan mitigé pour les promotions de rentrée

Découpe : Les avis sont partagés quant à l’effet des promotions de rentrée.

Viandes
Porc : la baisse des cours se poursuit en France

Porcs : Le prix de base 56 TMP a continué de se replier jeudi à Plérin,…

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Porc : toujours sous le signe du maintien

Porc : Aucun grand changement de tendance en ce début de semaine pour le porc…