Aller au contenu principal

Porc : marché équilibré grâce au lundi férié

© Claudine Gérard

Porc : Le lundi de Pâques limite l’activité des abattoirs et laisse une impression d’offres un peu plus étoffées du fait des retards d’enlèvement. De quoi détendre un peu les échanges hier à Plérin et laisser les cours stables. À court terme, les prix pourraient osciller entre maintien et fermeté. S’il va falloir plusieurs jours à l’amont pour résorber ses retards, il pourrait être aidé par des besoins d’abattage réguliers à plus toniques. Production limitée, réveil saisonnier de la consommation et trois semaines à quatre jours ouvrés en mai, les abattoirs pourraient être tentés d’accélérer la cadence ces prochains jours afin de s’assurer une couverture de leurs besoins, estime-t-on au MPB.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…