Aller au contenu principal

Porc : manque de valorisation et demande morose

Découpe : L’accalmie passagère des cours des porcs en France comme dans le reste de l’Union (statu quo des cours hier en Allemagne) laisse un peu de répit aux industriels, leur permettant de poursuivre leurs efforts de revalorisation pour répercuter les dernières augmentations de leurs prix d’achat. Si pour la viande fraîche, les hausses accordées par les détaillants sont jugées correctes, sans plus, elles demeurent insuffisantes pour les produits de salaison. Une tendance qui se prolonge mois après mois et affecte la santé de bon nombre d’entreprises.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bilan mitigé pour les promotions de rentrée

Découpe : Les avis sont partagés quant à l’effet des promotions de rentrée.

Viandes
Porc : la baisse des cours se poursuit en France

Porcs : Le prix de base 56 TMP a continué de se replier jeudi à Plérin,…

Viandes
Porc : toujours sous le signe du maintien

Porc : Aucun grand changement de tendance en ce début de semaine pour le porc…

Viandes
Viande de porc : novembre meilleur que décembre

Découpe : Les derniers mois de 2016 n’ont pas été synonymes de grand changement…