Aller au contenu principal

Porc : les fériés n’ont pas trop déstabilisé les prix français

© Claudine Gerard

Porc : Une seule séance de cotation cette semaine à Plérin, qui plus est avant la publication de la cotation allemande, et un prix de base 56 TMP finalement reconduit. Un maintien encouragé par une demande en viande soutenue par la météo ensoleillée de ces derniers jours qui tend à contrecarrer les effets négatifs des fortes perturbations logistiques liées aux récents jours chômés.

Ce statu quo n’est finalement pas déconnecté du contexte européen, l’Allemagne ayant reconduit sa cotation mercredi.

Porcelet : Après une semaine très calme, un retour à la normale est espéré ces prochains jours. Bien qu’encore prudents dans leurs mises en place, les engraisseurs pourraient être un peu rassurés par des retards d’enlèvement de porc moins importants que prévu. L’offre étant annoncée peu évolutive, seuls des ajustements ponctuels des tarifs sont envisagés. Une pointe de fermeté n’est pas à exclure en 25 kg.

Découpe : Semaine complète en vue pour les industriels de la viande… Mais une météo qui pourrait se dégrader ne permettant pas d’exclure un coup de frein momentané de la consommation, notamment en début de semaine. Un marché plus animé est envisagé à l’approche de la Pentecôte.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…