Aller au contenu principal

Porc : l’Allemagne montre quelques signes de faiblesse

© Réussir

Porc : Le statu quo est resté une nouvelle fois de mise la semaine dernière en Allemagne, Belgique et Pays-Bas. Même tendance au Danemark, qui a reconduit son prix d’acompte. Sous ce nouveau maintien des tarifs se cachent toutefois quelques signes de faiblesse. Selon le Marché du porc breton, certains opérateurs allemands estiment que le commerce est plus décevant que prévu, le réveil de la consommation avec la rentrée n’étant pas à la hauteur des attentes, laissant un peu plus de viande sur le marché qu’anticipé. De quoi inciter les abattoirs à se montrer plus prudents dans leurs achats. Des velléités de baisses ne sont pas à exclure à court terme, et ce d’autant plus que l’Espagne et la France sont plus attractives.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…

Viandes
Porc : l’Allemagne renoue avec la fermeté

Porc : La référence allemande est repartie à la hausse mercredi, laissant à la…

Viandes
Porc : des prix européens plus élevés début 2017

Porc : L’Allemagne a revu sa cotation en hausse de 2 centimes mercredi, la…