Aller au contenu principal

Porc : des prix bien plus bas que l’an dernier

Porc : Le premier trimestre 2018 est loin de ressembler à celui de 2017 pour les éleveurs européens. Entre une offre plus large, une activité export plus terne et une consommation intérieure morose, les cours sont restés sous pression. En cumul de janvier à mars, selon le Marché du porc breton, les principales références communautaires s’affichent à des niveaux bien inférieurs à ceux de l’an dernier : -9,24 % en Allemagne, -9,95 % en Espagne, -10,61 % aux Pays-Bas, -11,9 % au Danemark et jusqu’à -15,26 % en France. Seule l’Italie résiste, avec des prix qui ne se tassent que de 0,86 %.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…

Viandes
Porc : l’Allemagne renoue avec la fermeté

Porc : La référence allemande est repartie à la hausse mercredi, laissant à la…

Viandes
Porc : des prix européens plus élevés début 2017

Porc : L’Allemagne a revu sa cotation en hausse de 2 centimes mercredi, la…