Aller au contenu principal

Porc : Allemagne et Espagne réalisent 43 % des ventes UE

Découpe : Les principaux exportateurs européens restent l’Allemagne et l’Espagne, avec respectivement 853 573 tonnes et 744 280 t de viande expédiées l’an dernier, selon le Marché du porc breton. C’est 23,1 % et 20,2 % des envois totaux de l’UE. Si, outre-Rhin, 2017 a été synonyme de net ralentissement des ventes (-18,1 % par rapport à 2016), la péninsule Ibérique a mieux résisté (-0,3 %). Le Danemark complète le podium avec 527 596 t exportées en 2017, en baisse de 13,2 % en un an. Avec 235 349 t, soit 8,9 % de moins qu’en 2016, la France est descendue à la sixième place, derrière les Pays-Bas (420 350 t, -5,8 %) et la Pologne (243 592 t, +18,1 %).

Porc : Le prix de base 56 est resté stable lundi à Plérin, dans un contexte de marché proche de l’équilibre. Le commerce présentait néanmoins quelques lourdeurs, relaie-t-on au Marché du porc breton, comme tend à le souligner la persistance de lots sans enchère, intégralement affectés par la suite.

Porcelet : Le marché français demeure ferme. L’offre reste mesurée, voire manque un peu à l’appel dans certaines régions, tandis que la demande se révèle régulière pour la période. Les cours oscillent entre maintien et fermeté. De leur côté, les prix indexés publiés par l’Institut du porc, ont joué la carte de la hausse la semaine dernière, reprenant 6 centimes pour les 25 kg et 1,10 euro pour les 7 kg.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…