Aller au contenu principal

Pomme de terre : un commerce un peu plus actif

© Réussir Archives

Un petit regain d’animation a été enregistré ces derniers jours, lié à la concentration du commerce sur quatre jours. Mais cela n’a pas eu d’effet sur les prix. Les productions de primeurs ne sont pas attendues avant la dernière décade d’avril. D’ici là, le marché devra se contenter des stocks d’ancienne récolte. Les exportations — notamment vers les pays de l’Est — devraient conserver un bon rythme. À noter que les retards de plantations des hâtives se confirment, notamment en Belgique et en Allemagne.

Stable en échalote, consolidation en oignon

Un petit courant régulier se maintient sur le marché de l’échalote. Les cours bretons sont stables (0,35 euro/kg pour la longue de tradition, à l’expédition).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…