Aller au contenu principal

Plus serein en beurre, pas d’amélioration en poudre

© Stéphane LEITENBERGER

Le marché du beurre continue de s’apaiser. La reprise de la collecte en France — une hausse annuelle de 3,5 % des volumes était encore notée en semaine 49 par FranceAgriMer — calme les inquiétudes des opérateurs à court et moyen terme. Dans ce contexte, les prix se tassent de nouveau en France, en Europe mais aussi sur le marché international. À noter néanmoins que pour le consommateur, la crise n’est pas encore finie puisque selon les observations de Nielsen pour les Editions Dauvers, le taux de rupture en magasin reste encore de 21 %. En octobre, les fabrications françaises de beurre ont progressé de 10 % par rapport à septembre, à leur niveau de 2016 (+0,2 %).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
De l'Europe à l'Océanie, des records sur les prix du beurre

A 6 000 euros la tonne la semaine dernière, la cotation spot du beurre cube…

Produits laitiers
Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la…

Produits laitiers
Beurre : les prix n’ont pas fondu pendant l’été

La cotation spot du beurre publiée par Atla, qui s’était légèrement détendue…

Produits laitiers
Beurre : des niveaux de prix historiques, déjà des ruptures

6 800 €/t, c’est le nouveau record historique de la cotation Atla du beurre cube la semaine…