Aller au contenu principal

Peu d’offre disponible vers l’industrie

© CNPO

Industrie : La fermeté ne s’est pas démentie cette semaine, loin de là. Les prix ont augmenté au fil des jours. L’offre sur le marché spot s’est montrée très réduite, et même si les industriels faisaient état de besoins mesurés cette semaine, ils peinaient à trouver les œufs nécessaires. Et ce d’autant plus que les disponibilités et les niveaux de prix étaient similaires chez nos voisins européens. Si certains acheteurs ont décidé de se couvrir en payant plus cher les œufs, d’autres ont opté pour un ralentissement de leurs achats. Pour tous les industriels, la question de la revalorisation auprès de leurs acheteurs devient cruciale dans ce contexte.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…