Aller au contenu principal

Ovins : une production prévue en baisse en 2018

© Réussir

Ovins : FranceAgriMer estime que la production ovine française atteindra 81 000 téc en 2018, contre 82 600 téc en 2017, soit une baisse de 2 %. En cause, la contraction du cheptel de reproductrices. En 2017, la production de viande ovine avait déjà reculé de 0,7 % sous l’effet de la baisse de la production d’agneau (-1,5 %) et ce malgré la nette progression de la production de brebis (+7 %). En parallèle, en vif et en viande, les importations (93 400 téc) et les exportations (13 400 téc) sont attendues stables, la consommation va de nouveau reculer.

Broutards : Le début du mois de février n’a pas été synonyme de changement de ton sur le marché des broutards qui restait fluide, tenu notamment par la bonne dynamique des exportations de mâles lourds vers l’Italie. À noter, malgré un protocole d’accord, les exportations vers la Turquie ne semblent pas avoir redémarré sur fond de dispositions sanitaires trop contraignantes et coûteuses.

Veaux : Le marché des petits veaux confirmait sa bonne tenue la semaine dernière avec des apports sur le déclin et une demande au rendez-vous. De quoi voir les prix des laitiers se raffermir une nouvelle fois et ceux des allaitants se maintenir facilement.


En relation

Viandes
Broutards : léger repli des exportations en 2017

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 …

Viandes
Veau de boucherie : une production en mutation

Veau : La production française de veau de boucherie a fortement évolué en un…

Viandes
Veau de boucherie : hausse des coûts de production

Veaux : Les intégrateurs de veaux de boucherie constatent une hausse de leurs…

Viandes
Agneaux : l’Allemagne davantage aux achats

Ovins : Les exportations espagnoles d’ovins vifs vers la France, principalement…