Aller au contenu principal

Ovins : l’UE importe moins et exporte davantage

Ovins : La croissance de la demande mondiale, tandis que la consommation européenne stagne, se traduit par une évolution de la physionomie des échanges. Sur les sept premiers mois de 2017, l’Union a exporté 17 100 t de viande ovine, c’est presque le double de l’an dernier, relève AHDB. C’est la deuxième meilleure performance enregistrée à ce jour. Les marchés traditionnels de l’Union, comme Hong Kong, la Jordanie ou la Suisse ont développé leurs achats, mais l’UE a aussi su trouver de nouveaux débouchés, en premier lieu les pays du Golfe. Les expéditions aux Émirats arabes unis ont ainsi été multipliées par sept, à 1 400 t. Dans le même temps, les importations de viande ovine communautaires ont atteint 97 400 t, soit 16 % de moins que l’an dernier.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : nette hausse des exportations de l’UE en 2016

Bovins : Les exportations de viande bovine et d’animaux vifs de l’Union…

Viandes
Agneaux : hausse des exportations européennes

Ovins : Les cours des agneaux lourds se raffermissent en Europe, ils n’en…

Viandes
Stabilité des exportations européennes en volume

Bovins : Les exportations européennes de bovins ont atteint…

Viandes
Ovins : les exportations européennes se diversifient

Ovins : Après le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Espagne sont les…