Aller au contenu principal

Ovins : l’appétit chinois se développe encore

Ovins : Sur les quatre premiers mois de l’année, les importations chinoises de viande ovine ont atteint 98 600 tonnes, soit une augmentation de 8 % par rapport à la même période de 2016, selon AHDB. La Chine confirme sa place de premier importateur mondial. Les deux tiers des volumes (65 300 t) provenaient de Nouvelle-Zélande et 31 000 t d’Australie (+16 %). La demande chinoise se concentre sur le mouton, et notamment les bas-morceaux, mais les volumes d’agneaux ont aussi augmenté. Si les volumes de viande importés par la Chine ont augmenté, leur valeur a progressé de manière spectaculaire avec une hausse de 42 % sur les quatre premiers mois de l’année par rapport à l’an dernier.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande bovine : davantage de viande américaine au Japon

Bovins : L’origine américaine pourrait atteindre 42 % des importations de…

Viandes
Agneau : hausse des exportations britanniques

Ovins : 7 800 tonnes de viande ovine ont été exportées par les Britanniques en…

Viandes
Ovins : +17 % pour les importations des États-Unis

Ovins : Certes, la consommation de viande ovine par habitant est très faible…

Viandes
La Libye : débouché porteur pour les ovins européens

Ovins : Selon Bruxelles, l’Union européenne a exporté 69 283 tonnes équivalent…