Aller au contenu principal

Ovins : baisse des importations allemandes

© Beck

Ovins : La consommation de viande ovine est limitée en Allemagne, à seulement 0,6 kg par an et par habitant, rappelle AHDB. Nos voisins ne consomment de l’agneau qu’à Pâques ou à Noël. La population immigrée, en revanche, permet à un courant d’affaires de se maintenir tout au long de l’année. Sur les huit premiers mois de 2017, les importations allemandes de viande ovine ont reculé de 4 % par rapport à la même période de l’an dernier, à 28 200 tonnes. La Nouvelle Zélande reste le premier fournisseur avec les deux tiers des volumes, loin devant le Royaume-Uni. Sur les sept premiers mois de l’année, la production a atteint 12 000 tonnes, soit autant que l’an dernier.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneaux : les exportations espagnoles se développent

Ovins : Le cheptel ovin s’est effondré en Espagne, passant de 24 millions d’…

Viandes
Vaches : hausse des abattages en race à viande, baisse en lait

Bovins : Les abattages français de vaches allaitantes ont progressé de 4,1 % en…

Viandes
Bovins : la production irlandaise décolle

Bovins : La production irlandaise de viande bovine a progressé de 5 % sur les…

Viandes
Agneau : vers une hausse de 2 % de la production

Ovins : Selon les estimations de Bruxelles, la production européenne de viande…