Aller au contenu principal

Œufs : un lendemain de Pâques sans surprise

Œufs : C’est un lendemain de week-end de Pâques sans surprise qu’ont vécu les professionnels français de l’œuf calibré. Le lundi férié s’est traduit par une ambiance très calme mardi — le commerce sortant lentement de sa torpeur — et par des retards d’enlèvement qui étoffaient l’offre. Ce regain de disponibilités ne pesait toutefois pas trop sur les échanges des calibres TG, G et P du début de semaine, la majorité des vendeurs ayant terminé la semaine dernière avec peu ou pas de stocks. Les cours ont été tout juste reconduits. En calibre M, la tendance était plus partagée. À l’équilibre chez les uns, le marché était plus lourd chez les autres, d’où des cours stables à baissiers selon la région et l’opérateur considérés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…

Aviculture
Œufs : peu évolutif au Nord, plus animé en Espagne

Œufs : Le calme restait de mise mardi en France.

Aviculture
Poulet : recul des mises en place en 2016

Volaille : Selon Agreste, 754,79 millions de poulets ont été abattus l’an…