Aller au contenu principal

Œufs : un commerce plus régulier que prévu

Industrie : Ambiance calme sur le marché des œufs tout venant destinés à l’industrie en cette semaine écourtée par le lundi de Pâques. La demande industrielle est restée calme et prudente au fil des jours, sur des niveaux similaires à ceux de jours précédents. En cause, des ventes d’ovoproduits peu évolutives, soit correctes à moyennes en volume et toujours insuffisantes en valeur. Reste que dans le même temps, il n’y a pas eu de retour massif de l’offre française comme européenne. Certes, les propositions ont été plus nombreuses en raison des retards liés au lundi de Pâques, mais ne se sont pas révélées largement supérieures aux besoins. Un contexte qui s’est traduit par des cours stables à baissiers selon l’opérateur et la marchandise considérés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…