Aller au contenu principal

Œufs : trop d’œufs moyens, à peine assez de gros

© CNPO

Calibré : Le marché français continuait sur sa lancée jeudi. L’accalmie s’intensifiait dans les régions peu touristiques, tandis qu’un nouvel élan était relevé dans certaines zones de villégiature. De quoi soutenir les besoins de certains grossistes et détaillants quand d’autres se montraient plus prudents. Ce transfert estival se traduisait par un regain d’intérêt pour le calibre G au détriment du M, les premiers étant recherchés dans les zones de villégiature quand les seconds sont souvent écoulés dans les grandes agglomérations. Or, la production suivait une tendance inverse. La France produit actuellement plus d’œufs moyens et petits, alors que réformes et températures élevées sont synonymes de moindres disponibilités en gros et très gros œufs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…