Aller au contenu principal

Œufs : stabilité des ventes en hyper et supermarchés

Selon les relevés Iri, pour la période du 3 au 30 avril, les ventes d’œufs en hyper et supermarchés ont progressé de 7 % en volume par rapport à la période s’étalant du 27 février au 2 avril, et de 11,3 % en valeur. Une tendance qui n’a toutefois pas profité à l’œuf de cage, dont les volumes écoulés ont eu du mal à se maintenir (-0,7 %). À l’inverse, les achats d’œufs alternatifs ont une nouvelle fois confirmé leur dynamisme : grimpant de 13,9 % pour le plein air et de 19,2 % pour le bio. Une progression encore plus franche en valeur (+14,5 % pour le plein air et +25,1 % pour le bio), du fait du renchérissement des prix en rayon.

Malgré ce rebond, l’heure est au maintien délicat des ventes en hyper et supermarchés. En cumul du 4 avril 2016 au 30 avril 2017, les volumes écoulés se sont tassés de 0,5 % par rapport à la même période un an plus tôt, avec un net désintérêt pour la cage (-6,2 %) qui n’est que partiellement compensé par la croissance des ventes de plein air (+3,8 %) et de bio (+14 %).


En relation

Aviculture
Baisse des ventes d’œufs en grandes et moyennes surfaces

Les ventes d’œufs en grandes et moyennes surfaces confirment leur déclin d’une année sur l’autre…

Aviculture
Volaille : consommation décevante en octobre

Volaille : Le mois d’octobre n’a pas été porteur pour les viandes et…

Aviculture
Œufs : hausse des achats pour les calibres M et P

La consommation d’œuf en France se maintient fermement.

Aviculture
Œufs : des ventes toniques fin 2016, surtout pour l’alternatif

La hausse sensible des cours des œufs en fin d’année dans l’Hexagone est en partie liée à la…