Aller au contenu principal

Œufs : peu d’échanges à l’industrie

© CNPO

Industrie : Cette semaine, le marché français de l’œuf tout venant destiné à l’industrie s’est montré très calme avec des volumes échangés assez limités. Les besoins des industriels étaient plus modérés, dans un contexte d’activité traditionnellement ralentie à cette période de l’année. Leurs achats en France étaient donc restreints d’autant plus que nos voisins européens, notamment espagnols, continuaient de proposer des œufs à des prix plus compétitifs. Néanmoins, les cahiers des charges imposent parfois l’origine France et dans ce cas les disponibilités sont très mesurées. Des œufs sous laissez-passer sanitaire leurs permettaient en revanche de s’approvisionner plus facilement sur une partie de leurs besoins.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…