Aller au contenu principal

Œufs : fortes tensions sur le marché de l’industrie

© CNPO

Industrie : Non seulement la hausse des cours s’est confirmée cette semaine sur le marché français de l’œuf tout venant destiné à l’industrie, mais elle s’est aussi fortement accélérée, entraînant une fourchette tarifaire extraordinairement large, qui plus est en cette saison. Les disponibilités sont restées limitées dans l’Hexagone, tandis que l’activité ovoproduits des industriels nationaux s’est révélée normale pour la période voire un peu plus tonique que prévue selon l’opérateur considéré. À cela se sont ajoutés des effets secondaires du scandale du fipronil, qui touche tout particulièrement les filières néerlandaise, belge et allemande. Celui-ci entraîne des blocages d’œufs et d’ovoproduits, ce qui limite l’offre disponible en aval de la filière nord communautaire tout en incitant industriels et courtiers à s’intéresser aux œufs des autres états membres, à commencer par la France.

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré confirmait sa fluidité hier. La demande des détaillants était régulière et plutôt correcte pour la période, tandis que l’offre peinait à couvrir tous les besoins. Les cours sont restés fermes. À noter une hausse plus franche des tarifs des œufs tout venant pour le conditionnement. Alors que l’offre était peu évolutive et mesurée, certains centres montraient un regain d’intérêt en raison de l’arrivée imminente d’opérations de promotion en GMS.

L.-A.L.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…