Aller au contenu principal

Œufs : encore lourd en France comme en Europe

Œufs : Le calme restait globalement de mise mardi sur le marché français de l’œuf calibré. La toute fin de mois n’incitait pas les grossistes comme les détaillants à revenir s’approvisionner massivement, chacun préférant attendre de mieux connaître la fréquentation des points de vente avant de revenir aux achats. Dans le même temps, l’offre était jugée à des niveaux raisonnables et adaptés aux besoins du moment chez les uns, mais demeurait encore trop importante chez les autres. Les cours oscillaient entre maintien et repli selon l’opérateur et le calibre considérés. En œuf tout venant, en revanche, début de mois et promotions de la Chandeleur restaient des paramètres qui soutenaient l’activité comme la demande des centres. Prix dans l’ensemble reconduits.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Volailles : nouvelle baisse du coût de l’aliment

Volaille : En juin, selon l’Institut technique de l’…

Aviculture
Œufs : accélération des importations européennes

Œufs : Avec une production en forte baisse suite au scandale de la fraude au…

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…