Aller au contenu principal

Œufs : des ventes plus discutées

© CNPO

Calibré : Le calme restait de mise jeudi. Le commerce français manquait globalement d’entrain. En cause, une offre peu évolutive et finalement largement suffisante pour une demande qui avait déjà ralenti dans les grandes agglomérations et les régions peu touristiques et ne reprenait que progressivement dans les zones de villégiature. Les stocks continuaient de progresser. S’ils restaient gérables pour la plupart des opérateurs, certains se disaient trop chargés et n’hésitaient pas à réaliser quelques concessions tarifaires pour écouler leurs volumes, notamment en calibre M et P.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…