Aller au contenu principal

Œufs calibrés : toujours quelques lourdeurs

© CNPO

Aucun grand changement avant le week-end. Le calme dominait les échanges. La demande continuait de ralentir chez les grossistes et les détaillants des régions peu touristiques. La progression des commandes s’affirmait dans les zones de villégiature mais à un rythme encore prudent. Bien que manquant d’entrain, le commerce des calibres G et TG apparaissait proche de l’équilibre, d’où des prix plus ou moins difficilement reconduits selon la région et l’opérateur considérés. L’offre en calibre M restait pour sa part supérieure à la demande, ce qui laissait quelques surplus qui, sans être importants, pesaient sur les prix.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…