Aller au contenu principal

Œufs calibrés : entre fériés et moindre consommation

© https://pixnio.com

Les fériés passés et à venir ont entraîné de fortes perturbations en début de semaine, pénalisant le commerce de l’œuf calibré comme de l’œuf dans son ensemble. À ces aléas logistiques s’ajoute une demande quasiment au point mort. La consommation est très limitée depuis le début du mois, entre un calendrier propice aux mouvements de population et une météo estivale qui limite traditionnellement les achats des ménages. Ainsi, mercredi, alors que le Sud tendait à juger le commerce moins décevant que prévu, les prévisions étaient bien en-deçà des attentes dans les autres régions. Bon nombre de centres de conditionnement notaient une rapide et forte progression de leurs stocks et limitaient drastiquement leurs achats d’œufs tout venant.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…