Aller au contenu principal

Œufs calibrés : dans la continuité

© CNPO

Le marché français de l’œuf calibré continuait sur sa lancée avant le week-end. Les commandes des grossistes comme des détaillants étaient plus calmes qu’à la Pentecôte, mais restaient correctes pour la période. Elles pourraient en outre s’animer ces prochains jours sous l’effet du début de mois. En parallèle, l’offre apparaissait plus mesurée et en adéquation avec les besoins du moment chez les uns mais à peine suffisante voire inférieure à la demande chez les autres. De quoi laisser les cours stables à haussiers selon le calibre et l’opérateur considérés.

Chez nos voisins nord européens, alors qu’un vent de fermeté soufflait aux Pays-Bas, l’Allemagne n’a pas confirmé vendredi son rebond de la semaine précédente.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…

Aviculture
Œufs : peu évolutif au Nord, plus animé en Espagne

Œufs : Le calme restait de mise mardi en France.

Aviculture
Volaille : les produits d’hiver perdent du terrain

Volaille : Le printemps donne un nouveau coup à la demande, déjà faiblissante,…