Aller au contenu principal

Œuf : la baisse des cours ralentit à l’industrie

Industrie : La mévente qui s’est prolongée tout au long de la semaine pour une partie des opérateurs du calibré a continué d’entraîner des propositions d’œufs à l’industrie. Des volumes qui n’étaient pas pléthoriques mais demeuraient supérieurs aux besoins modérés des entreprises d’ovoproduits. De quoi laisser la possibilité aux industriels de peser encore un peu sur leur prix d’achat. À noter par ailleurs une moindre concurrence des marchandises européennes, aux tarifs identiques à un peu plus élevés.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…