Aller au contenu principal

Œuf calibré : toujours chargé, encore baissier

© CNPO

La demande en œufs calibrés manquait toujours d’entrain avant le week-end et aucune relance ne semblait vouloir se dessiner à l’horizon. Détaillants et grossistes profitaient de leurs moindres besoins et d’une offre plus fournie pour appuyer une nouvelle fois sur leurs prix d’achat, avec succès du fait d’une concurrence accrue entre opérateurs français mais aussi européens. Une tendance baissière qui se retrouvait chez nos voisins européens, et notamment allemands.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Aviculture
Œufs calibrés : l’offre dirige les prix

Les cours des œufs calibrés continuaient de progresser vendredi en France, tout comme ceux des…

Aviculture
Œufs : les prix restent fermes en Europe

Œufs : Mardi, en France, le commerce restait soutenu aussi bien pour l’œuf…

Aviculture
Œufs : une demande tonique pour une offre limitée

La hausse des cours s’est poursuivie vendredi.