Aller au contenu principal

Œuf calibré : pas d’amélioration de l’ambiance

Aucune évolution en fin de semaine dernière pour l’œuf calibré français. La demande faisait toujours défaut. Si les opérateurs parvenaient encore à comprendre le calme des zones en vacances, ils restaient inquiets du manque de tonus des commandes dans les zones de villégiature avant les ponts. Tous les opérateurs de l’aval jouaient la prudence et personne n’était aux achats, attendant de voir ce que va réserver la succession des fériés. Dans ce contexte, seul le marché export, notamment vers le sud de l’Europe, animait un peu le commerce. Les cours ont continué leur chute.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…