Aller au contenu principal

Novolyze : des germes pour valider des procédés

Les ingrédients, comme ces farines, peuvent être inoculés par les germes modèles secs. © DR

Société innovante dans la prévention et la réduction des risques d’infections alimentaires, Novolyze, a levé 2,2 millions d’euros (M€). Ces fonds comprennent 1,2 M€ venant d’investisseurs privés (via Anaxago), de « family offices » et de « business angels », et 1 M€ sous forme d’avances et subventions publiques, notamment dans le cadre du programme investissement d’avenir. Cette société française espère développer ses ventes en Europe alors qu’elle réalise à ce jour 97 % de son chiffre d’affaires à l’étranger. Ses ventes se sont notamment développées aux États-Unis, qui représentent 60 % de son chiffre d’affaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
À la recherche des ingrédients innovants

La France regorge d’idées, de moyens et de matières premières pour apporter…

Autres filières
Sécurité sanitaire : Novolyze lance NovoGate

La start-up Novolyze  a annoncé hier le lancement de la plateforme technologique connectée…

Qualité
Transfobio prépare une aide à la formulation bio

Le RMT Transfobio met au point les méthodes et savoirs permettant de…

Dossiers
Clean label, tendance végétarienne et substituts s’imposent au CFIA

175 exposants exposent au hall des ingrédients et PAI du CFIA 2017 du 7 au 9 …