Aller au contenu principal

Négociations commerciales : la Fnpl demande le respect de la loi

La tension reste vive dans la filière laitière, dans le cadre des négociations commerciales. © DR

« Transformateurs et distributeurs doivent respecter la loi et donc afficher des objectifs de prix du lait annuels », écrit la Fédération nationale des producteurs de lait dans un communiqué. Elle estime que les industriels laitiers devraient « commencer par respecter les dispositifs législatifs qui ont été mis en place » depuis la LME, à savoir la loi Hamon et la loi Sapin 2. Cette dernière prévoit notamment l’intégration dans les Conditions générales de vente du prix payé aux producteurs. « En France, la baisse du prix du lait est toujours automatique alors que sa hausse est toujours hypothétique ! », indique-t-elle, ajoutant que « pour la Fnpl, le prix du lait de 2017 doit tendre vers son niveau de 2014.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Les éleveurs demandent une revalorisation du prix du lait

Face à l’envolée des cours du beurre, les producteurs de lait se mobilisent pour obtenir une…

Produits laitiers
Agromousquetaires revalorise son prix d’achat du lait à 340 euros

Agromousquetaires a annoncé jeudi une revalorisation de son prix d'achat du…

Produits laitiers, Bio
Lait biologique : toujours sous le signe de la croissance

L’heure reste à la croissance du marché français des produits laitiers biologiques.

Produits laitiers
Les producteurs de Danone acceptent le nouveau calcul du prix du lait

Danone a annoncé mardi que tous les éleveurs fournissant ses cinq usines françaises avaient…