Aller au contenu principal

Monsanto sur le banc des accusés aux Etats-Unis   

Monsanto s'est retrouvé lundi sur le banc des accusés lors d'un procès à San Francisco qui devra établir si son herbicide Roundup est cancérigène et si le groupe américain a volontairement caché la dangerosité de ce produit élaboré à partir du glyphosate.Monsanto, qui vient d'être racheté par l'allemand Bayer et dont la raison sociale devrait bientôt disparaître, est visé par la plainte d'un particulier, Dewayne Johnson, 46 ans, atteint d'un cancer en phase terminale après avoir vaporisé du Roundup pendant plus de deux ans. « Monsanto sait depuis 40 ans que les composants de base du Roundup peuvent provoquer des tumeurs chez des animaux de laboratoire », a affirmé au nom de l'accusation l'avocat Brent Wisner, au premier jour des audiences du procès à San Francisco (ouest).


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La FAO alerte sur la résistance aux antibiotiques

À l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, la FAO vient de…

Autres filières
Ethiopie et Maroc signent un projet de production d’engrais

L'Éthiopie et le Maroc ont signé un accord de construction d'un important complexe de production…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Plus de 50% des ventes d’InVivo à l’international

Pour la première fois la majeure partie du chiffre d'affaires annuel de l’union coopérative…

Alimentation animale-céréales
Récolte de riz record au Sénégal

Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé une récolte de riz paddy (riz non décortiqué)…