Aller au contenu principal

Mise en garde de l’Anses contre la consommation d’algues

© Anses

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a publié un avis relatif au risque d’excès d’apport en iode lié à la consommation d’algues en tant qu’aliments ou compléments alimentaires. Dans cet avis elle déconseille cette consommation à certaines personnes à risque, comme celles qui présentent un dysfonctionnement thyroïdien, les femmes enceintes ou allaitantes. Elle recommande une consommation prudente des enfants, « les données étant insuffisantes pour mesurer le risque encouru ». L’Anses estime qu’il serait utile que les produits à base d’algues indiquent leur teneur en iode. Elle constate que cette teneur est très variable selon l’algue incorporée et des facteurs de production.


En relation

Nutrition
Consultation publique sur la listeria dans les aliments

L’Efsa a ouvert une consultation publique sur son avis scientifique relatif à la contamination…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’OMS appelle à interdire les acides gras trans industriels

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dévoilé lundi 14 mai une campagne visant à éliminer…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Français plus sensibles aux discours des « anti »

Depuis 2013, les inquiétudes alimentaires des Français ont évolué.

Fruits et légumes
Eviter la consommation de betteraves crues, recommande la DGCCRF

La DGCCRF rappelle aux consommateurs ainsi qu’aux professionnels et gestionnaires d’…