Aller au contenu principal

Minoterie Trottin double sa capacité de conditionnement

La plus vieille minoterie sarthoise vient de compléter son plan d’investissement de 1 M€ afin d’augmenter et de moderniser ses capacités de production.

Avec le nouveau robot d’ensachage qu’elle vient de mettre en marche, la Minoterie Trottin, d’Yvré-l’Évêque (Sarthe), double sa capacité de conditionnement tout en réduisant la pénibilité du travail de ses salariés. Cet investissement s’inscrit dans un plan de 1 million d’euros comprenant également la fiabilisation de l’incorporation des ingrédients au moment de l’ensachage, l’augmentation de la capacité d’écrasement et le renouvellement d’une partie de la flotte de camions.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Le Moulin Beynel inaugure un nouveau site de production

Installé à Saint-Priest-de-Gimel, en Corrèze, Le Moulin Beynel vient d’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Vivescia Industries garde le cap sur l’export

À l’occasion de son assemblée générale le 9 novembre dernier, Vivescia Industries a présenté ses…

Boulangerie-Pâtisserie
Neuhauser rénove trois lignes à Saint-Paul-en-Jarez

Neuhauser (groupe Soufflet) a récemment injecté 5,5 millions d’euros pour rénover trois lignes…

Boulangerie-Pâtisserie
Bridor pose la 1ère pierre de sa plateforme logistique

Ce vendredi 2 décembre à Servon sur Vilaine (35), Louis Le Duff, PDG du groupe Le Duff, posera…