Aller au contenu principal

Mieux gérer les pics d’activité et être plus réactif

© DR

Des solutions informatiques et des organisations du travail aident les entreprises agroalimentaires à s’accommoder des incertitudes de la qualité des récoltes et à livrer leurs produits en flux tendus. Plusieurs modules de gestion suffisamment souples et évolutifs s’intègrent à leurs progiciels de gestion intégrée (PGI) – ERP (Entreprise Resource Planning) en anglais – : achats, prévision des ventes, stocks, plannings de production.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Comment les sucriers se sont préparés à l’après-quota

Les trois principaux industriels du sucre français résultent de regroupements relativement…

Volailles
LDC se surpasse et teste Le Gaulois au rayon boucherie

Les activités volaille et traiteur de l’industriel sarthois ont bénéficié au…

Dossiers
Les coopératives françaises sur le devant de la scène internationale

L’exportation, l’implantation et les partenariats à l’étranger s'affirment…

Dossiers
L’année 2017 s’annonce difficile pour la charcuterie

Face à une consommation de charcuteries à domicile en baisse, les industriels…