Aller au contenu principal

Melon : des prix fermes mais toujours bas

Le marché du melon retrouve des couleurs. L’offre diminue dans le Sud-Est, laissant un peu d’air à tous les opérateurs. La demande étant au rendez-vous, le commerce est plus fluide et les cours progressent. Une tendance qui pourrait se confirmer, surtout si la consommation est au rendez-vous et dans un contexte d’offres attendues plus modérées.

Selon Agreste, le pic de production pourrait avoir été atteint fin juillet, période à laquelle la consommation était très limitée, entraînant la filière dans une crise conjoncturelle dont elle n’est pas encore sortie. Une météo trop humide et un manque de luminosité au printemps ont restreint les volumes et retardé la maturation des fruits. Un rattrapage s’est récemment opéré, notamment dans le Sud-Ouest et le Sud-Est, avec le retour d’une météo plus favorable. Reste que globalement la production est en repli. Les superficies étaient, au 1er juillet, en baisse de 5 % sur un an, à 12 820 ha, selon Agreste. Tous les bassins de production sont concernés : -3 % dans le Centre Ouest, -12 % dans le Sud-Ouest, -2 % dans le Sud-Est. De quoi faire chuter la production sous la barre des 239 000 t, soit 14 % de moins qu’en 2017 (année d’offres abondantes) et 8 % sous son niveau moyen des cinq dernières années.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…