Aller au contenu principal

Marché mondial et offre ont pesé sur les prix du porc

Les exports de l'Union européenne vers la Chine ont reculé de 5,9% sur un an. © B. C.

Le bilan du premier semestre est décevant pour la filière porcine française. La valorisation de la production n’a pas été au rendez-vous, entre hausse de l’offre, consommation terne et export en demi-teinte.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Le porc en hausse en Europe, la viande doit suivre

Porc : Les grands bassins de production européens l’attendaient depuis…

Viandes
Porc : un vent de fermeté aux États-Unis à surveiller de près

Porc : La semaine a été marquée par une nouvelle baisse des cours espagnols,…

Viandes
Porcelet : Danemark et Pays-Bas, les fournisseurs de l’UE

Porcelet : En cumul de janvier à août, un peu moins de 17,5 millions de…

Viandes
Viande de porc : entre début de mois et intempéries

Découpes : Le début de mois se traduit par un retour progressif des…