Aller au contenu principal

Maintien dans une ambiance très partagée

© CNPO

Le marché français de l’œuf calibré est apparu plus partagé vendredi. Un contexte qui s’est traduit par des fourchettes de prix inchangées. Le commerce était jugé régulier voire tonique par une partie de la filière, et en particulier les centres de conditionnement travaillant avec la grande distribution et les grossistes fournissant la restauration. Un courant d’affaires animé par le début de mois, quelques promotions, et encore trois semaines complètes avant les fêtes, ce qui laisse espérer une bonne fréquentation des points de vente. Selon eux, l’offre répondait tout juste voire restait insuffisante pour répondre à toutes les commandes, ce qui continuait de soutenir les cours.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…

Aviculture
Baisse marquée du coût de l’aliment depuis janvier

Volaille : Si l’été a été synonyme de bref rebond du coût de l’aliment, l’…