Aller au contenu principal

L’OMS appelle à interdire les acides gras trans industriels

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dévoilé lundi 14 mai une campagne visant à éliminer les acides gras trans industriels, très répandus dans les aliments industriels et dont la consommation en excès est globalement mauvaise pour la santé. Les acides gras trans industriels se retrouvent le plus souvent dans les aliments transformés contenant des huiles végétales partiellement hydrogénées, comme dans certaines margarines, les viennoiseries industrielles, les gâteaux et biscuits, les en-cas salés et les soupes déshydratées. Ces acides gras trans industriels sont responsables chaque année de plus de 500 000 décès liés à des maladies cardiovasculaires, selon l’OMS. « L’essentiel, c’est que cela soit le début de la fin pour les acides gras trans produits industriellement », a déclaré en conférence de presse Tom Frieden, qui dirige le groupe d’action Resolve to save lives, qui s’est associé à l’OMS pour cette campagne. L’élimination des acides gras trans industriels fait partie des priorités de l’OMS, pour la période 2019-2023, que l’institution va faire adopter lors de l’Assemblée mondiale de la santé qui démarre lundi prochain (21 au 26 mai) à Genève.


En relation

Nutrition
Consultation publique sur la listeria dans les aliments

L’Efsa a ouvert une consultation publique sur son avis scientifique relatif à la contamination…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les Français plus sensibles aux discours des « anti »

Depuis 2013, les inquiétudes alimentaires des Français ont évolué.

Fruits et légumes
Eviter la consommation de betteraves crues, recommande la DGCCRF

La DGCCRF rappelle aux consommateurs ainsi qu’aux professionnels et gestionnaires d’…

Dossiers
Consommateurs peu inquiets

Les gouvernements déclarent systématiquement quel est le risque en santé humaine de chaque…