Aller au contenu principal

Loi Alimentation : les députés renforcent les mesures vers les cantines

Les députés ont précisé que les cantines devront inclure 20% de produits bios dans leurs repas d'ici à 2022.

Lors de l’examen du projet de loi Alimentation, la commission du développement durable a fortement renforcé hier l’article 11 portant sur la restauration collective. A été adopté un amendement de la rapporteure Laurence Maillart-Méhaignerie précisant qu’ « au plus tard le 1er janvier 2022, les personnes morales de droit public incluent dans la composition des repas servis dans les restaurants collectifs dont elles ont la charge : 20% de produits issus de l’agriculture biologique et 30% de produits bénéficiant d’un des autres signes de qualité ou d’écolabel ». Cet amendement stipule par ailleurs que la restauration collective publique doit privilégier « les produits de saison » et développer « l’acquisition de produits bénéficiant des labels de commerces équitables ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Témoignages, Bio
#Ega : les élus rejettent l’article 10 du projet de loi

Le conseil national d’évaluation des normes (Cnen) a donné un avis défavorable le 11 janvier sur…

Témoignages, Bio
Loi Alimentation : FNH demande des précisions

Saluant les avancées proposées par le projet de loi Alimentation sur la restauration collective…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Loi Alimentation : les députés renforcent les mesures vers les cantines

Lors de l’examen du projet de loi Alimentation, la commission du développement durable a…

Réglementation, Bio
Les députés adoptent de nouvelles règles pour la restauration collective

Samedi 26 mai, les députés ont adopté après de vifs débats l’article 11 du projet de loi…