Aller au contenu principal

L’offre de pêche est réduite

© DR

Au 1er juillet 2018, la production de pêches, nectarines, brugnons et pavies reculerait de 17%, comparée à celle de 2017 et à la moyenne 2013-2017, selon les estimations d’Agreste. Elle atteindrait 183 000 tonnes. Des gelées ont affecté les vergers des régions du pourtour méditerranéen. En Languedoc-Roussillon, la dernière prévision évoque une baisse de 20% sur an de la production, en Paca, les premières récoltes ont débuté avec 10 jours de retard et le rendement en 2018 est estimé en baisse de 9%. Dans la Vallée du Rhône, malgré un climat chaud qui favorise les calibres, la production est prévue inférieure à l’année dernière (-10%). Cette offre réduite permet le soutien des prix, qui sont supérieurs à la moyenne sur cinq ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
LDC Bretagne intéressé par les saucisses de Tilly Sabco

La date limite de dépôt des offres de reprise de Tilly Sabco, placé en redressement judiciaire…

Fruits et légumes
Légumes : meilleur commerce des produits d’automne

Légumes : Le temps plus frais a favorisé le repositionnement des consommateurs…

Fruits et légumes
PDT : une filière toujours peu approvisionnée

L’absence de pluies continue de freiner les travaux d’arrachages.

Fruits et légumes
Emblavements 2017 : le CNIPT appelle à la prudence

D’après les derniers prélèvements de l’UNPT-CNIPT, la baisse des rendements de pommes de terre…