Aller au contenu principal

L’interprofession du foie gras peine financièrement

Ce jour, veille de la rencontre des représentants du Cifog avec le ministre de l’Agriculture, l’interprofession du foie gras diffuse un état des lieux des difficultés financières de la filière. La crise de l’influenza aviaire de cette année fait peser sur l’aval la plus grosse part des pertes financières : 180 millions d’euros sur le montant global estimé de 350 millions ; 7 000 salariés ont été en activité partielle durant plus de 3 mois ; les éleveurs doivent mettre en place de coûteux équipements de bio-protection ; en outre certains auront perdu 3 à 4 mois de production supplémentaire pour cause de manque de canetons, sans en être indemnisés à ce jour.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Avril refinance Biosécurité et Spécialités Nutritionnelles

Le groupe Avril vient d’annoncer une augmentation de capital pour son activité Biosécurité et…

Boulangerie-Pâtisserie
Blé CRC : une récolte en baisse de 22,7 % par rapport à 2015

Le GIE CRC accueille huit nouveaux membres et envisage d’ouvrir son…

Volailles
De nouvelles mesures recherchées pour endiguer l’influenza aviaire

Selon l’Itavi (institut technique de l’aviculture), la propagation du virus aviaire hautement…

Volailles
H5N8: « On étudie les moyens de contenir le virus »

Les Marchés Hebdo : Le virus H5N8, particulièrement virulent, nécessite-t-…