Aller au contenu principal

L’Etat veut renforcer les contrôles sur les nanoparticules dans les aliments

Le dioxyde de titane présent, entre autres dans des confiseries, est mis sur le banc des accusés par l'enquête sur les nanoparticules publiée par 60 Millions de consommateurs. © DR

A la suite de l’enquête publiée par 60 Millions de consommateurs fin août, le gouvernement affiche son intention de renforcer les contrôles de la présence de nanomatériaux dans les produits alimentaires. Les ministres de la Transition Ecologique, Nicolas Hulot, de la santé, Agnès Buzyn, de l’Economie, Bruno Le Maire, et de l’Agriculture Stéphane Travert ont demandé à l’Anses de « finaliser à court terme les travaux qu’elle a engagé visant à rassembler l’ensemble des données disponibles sur le dioxyde de titane », indiquent les quatre ministères dans un communiqué commun.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Épicerie
Trop d’acrylamide dans des biscuits pour enfants

La société belge Belkorn a rappelé ses biscuits Biskids au jus de pomme…

Autres filières
L’Anses renvoie au gouvernement la responsabilité d’interdire le sufloxaflor

Le directeur général de l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) a justifié…

Réglementation
L’affaire Lactalis met en cause les autocontrôles

Il aura fallu un article du Canard enchaîné pour que Lactalis communique sur deux…

Produits laitiers
Le gouvernement tire à boulet rouge sur Lactalis

« L’Etat s’est substitué à une entreprise défaillante dont je rappelle qu’elle est la seule…