Aller au contenu principal

Les premiers pas de la blockchain dans l'alimentaire en France

© DR

Cette année 2018 doit voir émerger en France plusieurs applications de blockchain dans des chaînes d’approvisionnement du secteur agroalimentaire. Cette technologie informatique vise à constituer et partager un registre inviolable. Dans une chaîne de valeur, elle peut permettre de simplement sécuriser des données communes aux opérateurs, de retrouver en temps réel ce qui s’est passé, chez tel partenaire et quand, et par conséquent de repérer en temps réel des produits ou d’établir des responsabilités. Elle peut aussi rassurer les consommateurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Marques de distributeurs : innover pour mieux se différencier

Alors que la guerre des prix avec les marques nationales ou les MDD des…

Dossiers
Comment et pourquoi valoriser sa responsabilité sociétale

De plus en plus demandée par la grande distribution, par les consommateurs ou par les pouvoirs…

Dossiers
Avec les MDD prémiums, jouez la stratégie gagnante

Du saumon d’Écosse fumé à la ficelle, du jambon de Bellota affiné 48 mois, du café d’Éthiopie,…

Dossiers
Pourquoi le coût du transport routier va encore augmenter

L’enquête réalisée annuellement auprès des chargeurs par l’Association des utilisateurs de…